Appel à contributions – “L’humour”, Romanica Olomucensia

“L’humour”

Romanica Olomucensia

Numéros 30/1 et 30/2 

 

PRESENTATION

Nous avons le plaisir de vous inviter, en votre qualité de chercheur/euse et dans le cadre de vos récentes recherches en lien avec le thème de l’humour au sens large à l’intérieur des sciences humaines (Studia humanitatis) et des Lettres romanes, à nous faire parvenir un article en vue de la publication de deux numéros spéciaux de la revue scientifique Romanica Olomucensia, éditée par l’Université Palacký d’Olomouc, en République tchèque : < http://romanica.upol.cz/ >.

Le but est de rendre visible et de présenter au niveau international les différentes avancées en ce qui concerne la recherche sur le concept d’humour, entendu dans son acception la plus vaste, tant dans le champ de la linguistique et de la traduction que dans celui de la littérature et des études culturelles.

Dans la Poétique d’Aristote, la comédie est vue comme une déviation par rapport à la norme, à ce qui est correct et ce qui est beau. D’origine obscure, elle ne fut pas prise au sérieux dans son essence. La comédie, en outre, ne ferait naître aucune douleur, c’est pourquoi son effet sur le spectateur serait nul ou minime. Kant, pour sa part, affirme que les espoirs résidant dans le comique étonnamment ne débouchent sur rien ; néanmoins, d’un point de vue psychosomatique, l’humour et le plaisir qui en résultent auraient une valeur positive pour la santé du spectateur (Kritik der Urteilskraft, 1790).

Bergson, enfin, considère comme fondamental le caractère répétitif de l’humour, lieu stéréotypé et mécanique, qui amène à l’insensibilité ou l’indifférence. En même temps, il note que l’humour ne peut avoir lieu que dans le cadre d’un geste social, communautaire (Le Rire : essai sur la signification du comique, 1900).

Ces réflexions classiques pourront servir d’inspiration pour repenser la signification et les usages faits de l’humour dans les langues et littératures romanes, à la fois d’un point de vue diachronique et synchronique.

La revue acceptera des articles qui proposent une réflexion sur l’humour à l’intérieur d’une langue ou littérature romane particulière, ou qui comparent plusieurs langues et littératures romanes entre elles, ou même qui établissent une relation avec d’autres familles linguistiques et culturelles : l’espace culturel slave, germanique, anglo-saxon, amérindien, etc. D’un point de vue culturel, l’une des questions-clés consisterait à s’interroger sur la possibilité du comique à s’avérer une force éthique, sur sa capacité à movere, à produire des effets extralittéraires et à intervenir dans la société.

 

CALENDRIER

Le numéro 30/1 de la revue sera consacré à l’humour dans la perspective de la linguistique et de la traduction et sera publié à la fin de l’été 2018. La date limite pour l’envoi des articles originaux est le 15 avril 2018.

Le numéro 30/2 sera consacré à l’humour dans la littérature et la culture et sera publié à la fin de l’année 2018. La date limite pour l’envoi des articles originaux est le 1er juin 2018.

 

Máis información: Romanica Olomucensia.

Comments are closed.